Le Blog

Recruter en temps de crise #1. A vos marques employeurs… Prêts ? Partez !

par

4 février 2021

Catégories : Conseils Marque Employeur - Communication Recrutement

Soigner votre marque employeur vous permettra de vous permettra de tirer votre épingle du jeu en matière de recrutement.

Soigner votre marque employeur vous permettra de tirer votre épingle du jeu en matière de recrutement… Et de remporter la course aux candidats.

Le constat : après la grimace, un sourire 😃

Tout d’abord, posons le décor. Rappelez-vous, lorsque la première vague de coronavirus a déferlé sur l’Europe, l’économie française s’est subitement retrouvée en apnée. Et en toute logique, c’est le 2e trimestre 2020 qui a le plus été impacté par la crise, avec –14% de croissance négative en PIB. S’il coïncide avec le premier confinement, le déconfinement a, lui, permis une belle reprise. Le 3e trimestre a donné lieu à une croissance de +18,7% par rapport au trimestre précédent. D’après l’INSEE, les prévisions pour ce début d’année poussent à l’optimisme, puisqu’elles sont de +6%.

Selon une étude de l’APEC, 61% des recrutements prévus concernent des créations de postes. On retiendra également que 11% des entreprises ont prévu d’embaucher au moins un cadre sur le premier trimestre 2021.

Le groupe britannique Page Group a publié une étude qui montre que cette reprise sera toutefois hétérogène. Certains secteurs devraient connaître un regain de vigueur spectaculaire et recruter : le commerce, l’ingénierie de production, le marketing et la communication, la comptabilité-finance, l’achat et logistique ainsi que l’IT et les métiers du digital.

 

Le besoin n°1 des collaborateurs : du sens

« L’APEC affirme qu’un quart des cadres sont désormais inquiets pour leur emploi. En décembre, ils étaient 19%. C’est plus de 6 points en peu de temps… Il y a une inquiétude sur le marché des cadres », livre Carole Ferté, head of business marketing pour Figaro Classifieds, dans le webinar intitulé « Recruteurs : comment attirer, recruter, fidéliser ses collaborateurs en temps de crise ». « Près de 6 cadres sur 10 jugent risqué de changer d’entreprise. Et parallèlement à ça, 63% des Français estiment que leur travail manque de sens et 30% d’entre eux envisagent de chercher un emploi qui les aidera à avoir plus de sens », poursuit-elle.

Difficile de ne pas y voir une conséquence de la crise. Certains, mis au chômage partiel, ont pu s’ennuyer. D’autres, redoublant d’efforts pour maintenir l’activité dans leur société, ont flirté dangereusement avec le burn out. Ces deux cas – extrêmes mais répandus – exacerbent désormais la quête de sens au travail. Gardez bien en tête que les salariés recherchent une raison d’être au travail, et parfois bien plus !

 

La solution : boostez votre marque employeur 

L’enjeu majeur pour l’entreprise peut alors se résumer en une formule : rassurez vos collaborateur. N’oubliez pas qu’ils sont vos meilleurs ambassadeurs ! Oui, la crise a créé un choc et des bouleversements économiques mais les salariés doivent rester au coeur de la richesse de votre entreprise.

« Il faudra être à l’écoute des collaborateurs, être agile dans l’organisation et envoyer des messages positifs aux collaborateurs. Qui dit positif ne dit pas naïf. En tout cas, il est important d’être transparent sur la situation de l’entreprise et communiquer régulièrement auprès des collaborateurs. Enfin, il faut aller de l’avant et ne pas être attentiste. Il faut agir, malgré les contraintes que l’on connait actuellement », conseille Carole Ferté.

Et les candidats, alors ? Dans ce contexte, comment continuer à attirer pour recruter ? Boostez votre marque employeur ! Elle permet de fidéliser vos collaborateurs actuels mais également d’attirer vos futures recrues. Une bonne expérience candidat repose avant tout sur la transparence. Le candidat appréciera que soient portées à sa connaissance toutes les informations pertinentes concernant la santé financière de l’entreprise. Il faut également faire preuve de flexibilité dans l’organisation du travail et mettre en avant les dispositifs déployés par l’entreprise qui permettent le télétravail en toute sérénité. Enfin, il est important de bien définir et de relayer, dès les premières étapes du processus de recrutement, les valeurs de l’entreprise.

Avec ces (bonnes) informations à la disposition des candidats, gageons que vous mettrez toutes les chances de votre côté pour recueillir un joli nombre de candidatures pertinentes 😉

Simon HUE

On a écrit d’autres posts, n’hésitez pas à les lire :
– Un bon chasseur sachant chasser sans… chouiner ! 
– Transparence et agilité, les clés de l’engagement candidat
– Connaissez-vous le Monday Blues ? Plus déprimant que le covid-19
– Le recrutement durable : et si on s’interrogeait sur l’expérience candidat ?
– Confinement, communication à distance, quelle plateforme ?

… et bien d’autres à retrouver sur Emeraude RH !

Plus on partage & plus on possède !

Sur le même thème

Ouvrez-vous aux changements, oui mais avec une meilleure qualité de vie !

Actu RH. Entre COVID et télétravail, des organisations en mutation

Notre campagne de recrutement d’un collègue alternant touche à sa fin et nous avons demandé à nos finalistes d’écrire un article sur un sujet RH. Voici la production d’Ophélie.

Emeraude RH - Cabinet de Conseil RH & Recrutement en Bretagne

Recruter, c’est biaiser !

Bon, vous commencez à me connaître… Vous savez que je suis habituée à recruter pour les autres. Et vous savez quoi ? J’ai participé à une nouvelle expérience : recruter mon ou ma futur(e) collègue !