Le Blog

Un bon chasseur sachant chasser… sans chouiner !

par

22 janvier 2021

Catégories : Recrutement Témoignage Vie de bureau

La chasse est un exercice délicat où il faut se montrer plus agile que le Storm Trooper.

Il n’y a pas de candidat. Pas un seul.

J’ai rédigé cette offre avec le plus grand soin. Je l’ai diffusée sur mes jobboards préférés (merci WeRecruit 😉), sur les réseaux sociaux (LinkedIn et Facebook), j’en ai parlé à mon buraliste, mes amis, mon chat… Et pourtant, il n’y a pas un seul candidat ! Et moi, maintenant, je fais quoi ?

Je suis parti à la chasse. Pas en pleine nature avec fusil et gibecière, vous n’y êtes pas… Non, ma jungle à moi, c’est le web et ses réseaux. Armé de mon téléphone, ordinateur en bandoulière, je me suis lancé avec la meilleure volonté du monde. Je me suis jeté dans le vide… pour le remplir de candidatures.

Mystérieux chasseur

Chasser, en recrutement, qu’est-ce que c’est ? Le plus souvent, ce sont les candidats qui répondent à une offre de leur propre chef. La chasse, c’est quand le recruteur contacte lui-même de potentiels candidats. Certains n’ont pas vu l’offre, ou n’ont pas osé postuler, d’autres sont déjà en poste.

Bon, il faut bien l’avouer, mes premiers pas dans l’habit de chasseur n’ont pas été de tout repos. Captiver et capturer la perle rare (voire plusieurs perles rares), ça ne s’improvise pas. Et, pour être tout à fait franc avec vous, avant de m’y mettre, j’avais beaucoup d’a priori sur la chasse. Je m’imaginais ce recruteur mystérieux qui vous aborde le plus discrètement possible dans ce forum pour l’emploi où vous avez consenti à passer en coup de vent, au cas où… Bon, ok, j’exagère un peu. Mais vous l’aurez compris, pour moi, la chasse en recrutement avait des connotations aussi obscures que mystérieuses. Je ne savais tout simplement pas ce que c’est.

A présent, balayons ces a priori. Je vous le dit tout de go, la chasse n’a rien de mystérieux. Et pour preuve, je vous dévoile la recette : du temps, de l’organisation, de l’agilité, de la jugeote et de la patience. De l’abnégation, aussi. Assaisonnez le tout de bienveillance et d’empathie. C’est prêt, vous pouvez savourez les fruits de votre chasse.

Romantique !

Et plus concrètement, comment aborder ces profils intéressants ? Comment arriver à échanger avec eux ? Ne serait-ce qu’une minute, pouvoir leur parler… Oui, le recrutement peut-être romantique. On peut se rencontrer, se parler, se comprendre, partager. Le candidat cherche l’emploi de ses rêves, et chez Emeraude RH, on désire trouver la bonne personne au bon poste.

Au départ, je craignais de n’être qu’un commercial de l’emploi. Dans la pratique, mes craintes se sont avérées infondées. Et – qui l’eut cru ? – je peux désormais le crier haut et fort : j’adore la chasse. Pour de nombreuses raisons. Parce que j’aime les défis et récolter le fruit de mon travail, parce qu’elle permet au néo-recruteur que je suis de progresser avec humilité dans l’acquisition de réflexes professionnels.

Finalement, la chasse en recrutement, c’est le quotidien trépidant d’un chasseur de trésors. Mais c’est aussi et surtout de très belles surprises qui me donnent le sourire.

Simon HUE

On a écrit d’autres posts, n’hésitez pas à les lire :

 

Plus on partage & plus on possède !

Sur le même thème

Reconversion professionnelle dans les RH. Vous hésitez ? On a osé !

Un peu plus de 9 actifs français sur 10 ont déjà songé à une reconversion professionnelle (enquête AEF). Pourtant, ils sont bien moins nombreux à l’oser (presque 4 actifs sur 10). Au sein de l’équipe d’Emeraude RH, nos deux alternants ont fait le pari de se reconvertir dans le domaine des RH et ils vous racontent.

Mesdames, formez-vous pour lutter contre les inégalités

Egalité hommes/femmes : ça progresse mais la route est encore longue !

Recruter en temps de crise #3 : Intégrez sans trembler vos recrues en télétravail

Chaque lundi pendant 3 semaines, découvrez nos conseils pour réussir votre recrutement malgré la crise. Notre post #3 aborde l’intégration des recrues en télétravail.