Le Blog

10 conseils pour réussir votre entretien d’embauche

par

17 septembre 2020

Catégories : Conseils

Ça y est ! Votre candidature a fait mouche et on vient de vous appeler afin de vous proposer un entretien de recrutement pour le poste que vous convoitez. Bravo, c’est une première victoire… Mais rien n’est encore joué ! Ce rendez-vous, c’est l’étape déterminante sur le chemin (tortueux… ou pas !) qui vous mènera à la réussite professionnelle. Pour faire simple, c’est VOTRE occasion de marquer l’essai. A vous de saisir votre chance et convaincre que vous êtes la bonne personne pour ce poste.

Expliquer comment réussir son entretien de recrutement.

L’entretien de recrutement, c’est aussi un moment où il ne faut pas se louper… Et pour beaucoup de candidat(e)s, c’est surtout un moment stressant – voire pénible – à endurer. Détendez-vous et lisez ce qui suit, je vous donne les clés pour faire rimer votre entretien d’embauche avec confiance et succès.

Tout d’abord, ce qu’il ne faut surtout pas faire :

Ce qu'il ne faut éviter dans le cadre d'un entretien de recrutement.

 

Maintenant, voici mes 10 conseils pour réussir votre entretien d’embauche :

 

 1. Préparez l’entretien en amont

Comment vous dire… Ne partez surtout pas la fleur au fusil, c’est le meilleur moyen d’aller droit dans le mur ! Je vous conseille d’emmagasiner un maximum d’informations sur le poste à pourvoir, l’organisation, les particularités et les valeurs de l’entreprise, le ou la dirigeant(e), les méthodes de travail… Pour cela, Internet est une mine d’or et de nos jours, très rares sont les entreprises qui ne possèdent pas un site internet ou une page Facebook. Votre potentiel futur employeur a peut-être un compte LinkedIn, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil, vous en saurez un peu plus sur lui et son parcours.

Le second point de vigilance, c’est d’avoir bien défini son projet professionnel afin de pouvoir l’expliquer de façon claire au recruteur que vous aurez face à vous. Ainsi, vous pourrez vous positionner plus facilement par rapport à l’entreprise qui recrute.

   + A lire également : Les 8 questions à se poser avant d’aller à un entretien d’embauche

      2. Arrivez à l’heure

Des candidats qui arrivent en retard, ça arrive plus souvent qu’on ne le croit ! Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression. Alors si vous arrivez en retard, bonjour la première impression… Calculez bien la durée de votre trajet et prévoyez une bonne marge. Et si vous arrivez avec un peu avance, voilà une très bonne occasion pour rassembler une dernière fois vos idées avant l’entretien.

      3. Détendez-vous !

« Plus facile à dire qu’à faire ! » me direz-vous. Oui et… non. C’est vrai, certaines personnes sont davantage sujettes au stress que d’autres et elles auront plus de mal à gérer leurs émotions à l’approche de l’entretien. Oui, c’est un moment crucial, mais n’oubliez pas que c’est votre moment à vous. Vous allez parler de vous, vous allez pouvoir vous mettre en valeur et échanger autour de thèmes qu’a priori, en tant que professionnel, vous maîtrisez. C’est plutôt sympa, non ?

Toujours pas convaincu(e) ? Voici mon conseil. Identifiez quelque chose qui vous rassure, qui vous met de bonne humeur. Vous savez, cette chanson que vous aimez particulièrement et qui vous motive. Ou la voix d’un(e) proche que vous appellerez et avec qui vous plaisanterez quelques instants. Effet déstressant garanti !

Rassurez-vous, chez Émeraude RH, nous vous garantissons des échanges bienveillants et conviviaux. Vous pourrez ainsi vous exprimer sur vos compétences et expériences, mais aussi poser toutes vos questions sur le poste à pourvoir ainsi que sur l’entreprise.

      4. Soyez vous-même

On dit que l’honnêteté paye… et c’est sûrement vrai en matière de recrutement ! Lors de l’entretien d’embauche, ne mentez pas. Quel employeur aurait envie de travailler avec un menteur ? Si vous mentez, vous prenez le risque d’être démasqué et votre crédibilité serait alors durablement entachée. Imaginez un peu, vous vous targuez de maîtriser Excel sur le bout des doigts et le recruteur vous propose une mise en situation immédiate… Ah, la belle affaire !

Vous avez un gros trou dans votre CV ou vous avez quitté votre dernier employeur sur un conflit avec votre hiérarchie ? Soyez honnête et positif. Expliquez plutôt au recruteur ce que cette ou ces expérience(s) vous ont appris. En étant vous-même, sans surjouer, vous serez plus à l’aise et cela permettra au recruteur d’apprécier pleinement votre personnalité.

      5. Mettez l’ambiance

Dès le début de l’entretien, instaurez une bonne ambiance. Soyez souriant(e), courtois(e) poli(e) et montrez de l’enthousiasme. Et si vous le sentez, n’hésitez pas à utiliser l’humour ! Ce n’est pas forcément toujours simple, mais c’est terriblement efficace pour contribuer à une ambiance positive. Un entretien de recrutement réussi, c’est avant tout un bon moment partagé par le candidat ET le recruteur.

      6. N’endormez pas le recruteur !

Je vais vous confier un secret. Derrière le sourire éclatant de votre recruteur (… ou son air renfrogné), il y a un être humain (si si, je vous le jure !). Cette révélation faite, vous comprendrez qu’il est, tout comme vous, parfois soumis à la tentation du roupillon ou de la sieste digestive. Alors, pour ne pas l’endormir et compromettre vos chances d’être entendu(e) et compris(e), soyez synthétique. Je vous conseille d’appliquer la méthode STAR (Situation – Contexte – Tache – Action – Résultat) dont vous trouverez les détails en cliquant ici.

      7. Démarquez-vous

Il est probable que vous et vos concurrents pour le poste ayez un certain nombre de compétences en commun. N’hésitez pas à vous démarquer ! Faites part au recruteur de ce ou ces bonus que vous apporterez avec vous dans votre nouvelle entreprise. Par exemple, vous êtes commercial et vous êtes particulièrement à l’aise avec la création ou la gestion de site internet… Cette compétence pourrait être mise à profit par votre nouvel employeur lors du lancement d’un nouveau produit ou l’ouverture d’un magasin. Si vous avez un réseau qui pourrait intéresser l’entreprise, n’oubliez pas d’en parler ! C’est une réelle plus-value qui peut vraiment faire la différence. Parlez donc de votre réseau de plusieurs dizaines d’artisans à qui vous pourriez vendre les produits de l’entreprise.

     8. Apportez du concret

Vous pouvez (ou devez, si cela est demandé) venir en entretien avec des documents (photos de projets réalisés, un book de vos travaux, des plans, des résumés de vos actions dans votre dernière entreprise…). Cela permettra d’apprécier encore plus concrètement vos compétences professionnelles et mettra ces dernières en valeur.

      9. Soyez curieux

Beaucoup de candidat(e)s sont assez passifs lors d’un entretien de recrutement. Pourtant, poser des questions démontre clairement votre intérêt pour le poste. Quand vous le faites, vous vous mettez dans une posture proactive appréciée par les recruteurs. Posez des questions sur l’organisation du service que vous allez potentiellement intégrer, sur le mode de rémunération de l’entreprise, sur ses projets…

     

     10. Mettez-vous à la place du recruteur

Ce dernier conseil résume tout ce que je vous ai dit précédemment. Se mettre à la place du recruteur qui vous reçoit, c’est assimiler le fait que cette personne a une mission. Et sa mission (si si, elle l’a acceptée !) est de trouver le meilleur candidat pour le poste à pourvoir. Gardez donc toujours à l’esprit que l’entreprise cherche un collaborateur compétent et motivé. Cet entretien de recrutement, je vous le répète, c’est VOTRE chance. Votre personnalité, vos compétences, du savoir-être, de l’honnêteté et cette aptitude que vous aurez à montrer votre motivation, sont vos atouts pour réussir. Et grâce à eux, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que ce poste soit pour vous.

Pour aller plus loin : découvrez la méthode d’entretien d’embauche Émeraude RH

Si vous souhaitez vous entraîner à l’entretien de recrutement, l’APEC propose un simulateur d’entretien en ligne ainsi qu’un training gratuit en visio afin de vous tester en conditions réelles.

D’autres posts vous proposent des conseils pour optimiser votre candidature, n’hésitez pas à les lire :

Plus on partage & plus on possède !

Sur le même thème

Retour d’expérience candidat

Elle s’appelle Anne-Sophie, elle est responsable RH, on l’a rencontrée « en vrai » car elle représente un beau témoignage de l’expérience candidat

Les échanges téléphoniques, c’est fantastique !

Pas de sélection sur CV chez Emeraude RH, mais suite à un échange téléphonique. Rien de mieux qu’un contact direct pour limiter discrimination et sélection trop rapide ! Pourquoi ? Quel outil utiliser ?

5 ans d’expérience & toujours en apprentissage !

5 années à recruter ça forge !

Mais il faut surtout ne pas oublier de continuer de se former !