Le Blog

Faut-il parler de son handicap aux recruteurs ?

par

18 novembre 2020

Catégories : Conseils Recrutement

Vous avez une RQTH et vous cherchez un emploi. Faut-il en parler aux recruteurs ? Quand et comment aborder le sujet pendant la phase de recrutement ? Quelles sont les aides pour l’entreprise qui recrute ? On vous donne nos conseils et nos infos sur le sujet.

La RQTH, c’est quoi ?

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est un statut. Elle permet à toute personne porteuse d’un handicap ou d’une maladie chronique de bénéficier de dispositifs spéciaux ou d’aménagement dans le cadre de son travail. C’est la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui délivre la RQTH, elle est attribuée pour une période variable de un à cinq ans, renouvelable, en fonction de la situation personnelle.

En parler, un grand OUI !

Tout d’abord, sachez que vous n’avez aucune obligation légale de mentionner aux recruteurs que vous avez une RQTH. C’est une information personnelle, nul n’est obligé de le signifier, même à l’embauche. Un handicap n’est pas nécessairement visible, on estime d’ailleurs que 80% des handicaps ne se voient pas.

Ceci dit, si vous souhaitez évoquer votre RQTH lors d’un processus de recrutement, nous vous conseillons de le faire une fois que vous avez convaincu les recruteurs sur vos compétences. L’idée est de rassurer sur les recruteurs, jouer la transparence et évoquer avec eux les éventuels aménagements liés au poste. Il est également important de pouvoir composer de façon réaliste avec son handicap, c’est à dire avoir conscience de ses forces et de ses difficultés.

Vous pouvez faire le choix de mentionner votre RQTH dans votre CV, vous pouvez en parler dès le début d’un entretien de recrutement. Gardez cependant bien à l’esprit que vos chances de décrocher le poste ne doivent, du point de vue du recruteur, seulement dépendre de vos compétences. Et, cela va de soi, il faudra que ce poste soit aménageable en fonction de votre handicap.

Parler de son handicap permet aussi d’instaurer un climat de confiance entre les recruteurs et le candidat. Cela ouvre également, dans la sérénité, la discussion autours d’un aménagement de poste.

 

Que dit la loi ?

80% des handicaps ne se voient pas.

Quelles aides pour vous ?

Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi, la RQTH vous permet :

Quelles aides pour l’entreprise ?

Lorsque le recrutement d’une personne en situation de handicap présente un surcoût, ou que son environnement de travail nécessite un aménagement, les associations Agefiph et FIPHFP accompagnent financièrement l’entreprise qui en fait la demande.

Le détail de ces aides se trouve ici.

Plus on partage & plus on possède !

Sur le même thème

Confinement, communication à distance, quelle plateforme ?

Confinement round 2 !

Un nouveau challenge se présente à nous. Mais sommes nous prêts ?

Retour d’expérience candidat

Elle s’appelle Anne-Sophie, elle est responsable RH, on l’a rencontrée « en vrai » car elle représente un beau témoignage de l’expérience candidat

Les échanges téléphoniques, c’est fantastique !

Pas de sélection sur CV chez Emeraude RH, mais suite à un échange téléphonique. Rien de mieux qu’un contact direct pour limiter discrimination et sélection trop rapide ! Pourquoi ? Quel outil utiliser ?