Le Blog

Barbe au travail : quelle place pour les poils ?

par

25 juin 2015

Catégories : Recrutement

Elegance et barbe

A la recherche de nos futur(e)s contrats de pro pour la rentrée, nous avons demandé à nos candidat(e)s de nous proposer un « post » à leur façon que nous nous engagions à publier sur notre modeste blog (avec leur accord ;o).

1er de cordé et jolie « plume » avec Alexandre S. et un thème pour le moins original ;o)

Barbe au travail : quelle place pour les poils ?

Vous l’aurez surement remarqué, les barbus sont de retour ! Tantôt gage de dynamisme, tantôt critiquée, la barbe est présente partout et apparaît même au sein de secteurs jusque-là assez conformistes. Emeraude RH ne pouvait pas échapper à cette tendance, et s’empare du débat ; alors avec ou sans poils ? :o)

Vers un changement des mœurs ?

En 2003, des chercheurs brésiliens ont montré que la majorité des recruteurs jugeaient les hommes imberbes plus aptes au travail en entreprise, car ils semblaient plus
disposés à se conformer aux normes. A en croire une étude datée de 2012, les barbus inspireraient davantage confiance. La barbe serait alors en train de perdre sa mauvaise réputation, enfin à certaines conditions…

Elle doit être soignée…

Exit la barbe incontrôlée de 10 jours, donnant un air ours ! C’est d’ailleurs ce que les détracteurs de la barbe lui reprochent : négligence et manque de sérieux. La tendance est donc à une barbe courte (3 à 7 jours), dégagée au niveau du coup et rasée au niveau des pommettes. Vous l’aurez compris, porter une barbe « propre » demande de l’entretien !

Elle ne doit pas être proscrite par votre poste

Selon le Code du Travail*, un employeur ne peut obliger ses salariés à raser leur barbe sauf s’il existe un motif valable. C’est le cas des pompiers, de certains commerciaux, mais aussi des métiers soumis à des normes d’hygiène. A ce sujet, la société Disney a récemment revue son règlement, qui stipule aujourd’hui que la barbe de ses employés « ne doit pas dépasser 6 millimètres »… A vos règles !

A retenir !

vous l’aurez compris, même si le port de la barbe en entreprise se démocratise, le débat reste entier et relève avant tout des goûts de chacun. Si vous vous préparez à un entretien, le mieux reste de vous conformer aux attentes du poste convoité, et si vous optez pour la barbe, la barbe taillée et soignée reste de rigueur !

Enfin, si vous hésitez encore, voilà quelques bonnes raisons de porter une barbe :

Merci à Alexandre, même si l’un des associés n’est pas encore convaincu

Demain c’est au tour d’Anaïs avec « quelle place pour la lettre de motivation dans le processus de recrutement ? »

PS : spécial dédicace à Antonio Minou ;o)

beard-chart-graphic-design-7

Sources :

Plus on partage & plus on possède !

Sur le même thème

Le CV vidéo : la fausse bonne idée ?

Le temps du CV papier est-il terminé ? Dans un contexte de digitalisation de notre société et des recrutements, le CV papier comme rédigé il y a 20 ans est-il toujours aussi pertinent et performant ?

Certains candidats réalisent un CV vidéo. Ces vidéos de quelques minutes permettent-elles aux candidats de se démarquer ? d’attirer l’attention et de mettre en valeur leur personnalité ?

Et coté recruteur ? Est-ce vraiment efficace ?

entretien-recrutement-recruter-candidat-embauche-cabinet-rennes-dicrimination

Entretien d’embauche : comment questionner sans discriminer ?

Si vous n’êtes pas rompu aux entretiens d’embauche, le risque de franchir la ligne jaune des règles de non discrimination en vigueur est bien réel ! L’entretien de recrutement doit donc être bien préparé pour ne pas faire d’impair et rester un échange ou une discussion et ne pas se transformer en interrogatoire !

entretien-recrutement-interrogatoire-question-salle

cabinet-recrutement-rennes

Hire in Europe ! Un recrutement sans frontière ?

Recruteure, depuis plus de 3 ans, au cœur des questionnements des candidat(e)s, et des dirigeant(e)s, je vous propose l’ABC du recrutement avec Emeraude RH !

Cette semaine = « H » = HIRE in Europe !